L'enfant n'exprime pas forcément sa souffrance de manière évidente. Lorsque vous vous posez des questions, si vous constatez un changement soudain dans les réactions habituelles ou le comportement de votre enfant vous pouvez vous adresser à un psychologue. De même, un accompagnement peut être nécessaire dans certains événements de vie tels que l'arrivée d'un nouvel enfant, un déménagement, une  séparation, un deuil... 

Chez les adolescents, il peut s'agir de désinvestissement ou de désintérêt scolaire (chute des résultats), d'une inhibition forte, d'un isolement, d'une prise ou perte importante de poids (ou comportements de type anorexie, boulimie), d'un goût particulièrement inquiétant pour ce qui a attrait au morbide, d'alcoolisations fréquentes ou de consommation régulière de drogues, d'un investissement exagéré vis-à-vis d'un groupe au détriment de tout le reste, de conduites violentes, suicidaires ou auto-agressives. 

© 2017 by Nadège Auguenois.        © Photos : Julien Bergeaud